Maldoror et moi, work in progress

Avec Laurent Richard, nous voilà embarqués depuis plusieurs mois dans une aventure bien sombre, un roman graphique construit autour des fascinants Chants de Maldoror de Lautréamont, prévu pour la belle collection 1000 feuilles des éditions Glénat. Remerciements au passage à son directeur, Franck Marguin, pour sa confiance renouvelée.

Arrivé pour ma part à 85 planches découpées, autrement dit 8 séquences sur 13. Laurent, quant à lui, achève la quatrième séquence. Rarement j’ai eu tant de plaisir à développer un projet. Nous travaillons Laurent et moi en ayant vraiment embarqué sur le même bateau.

L’histoire ? Martin, un adolescent, découvre à un moment instable de sa vie les Chants de Maldoror. C’est peu de dire que ce texte va déteindre sur lui, le transformer à jamais. Il est question ici d’un basculement, de la confrontation de deux mondes, d’une plongée probable dans la folie. Riche programme.

En exclusivité mondiale, je place ici trois extraits puisés ici ou là afin que vous puissiez prendre la température de Maldoror et moi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s